Cancers et maladies immunitaires

L’engagement du CHU Sainte-Justine dans la lutte contre le cancer et les maladies immunitaires est intense et diversifié : il couvre tant le développement de nouvelles thérapies contre les cancers infantiles que le traitement de maladies immunitaires ou encore l’élaboration de traitements de désensibilisation contre les allergies alimentaires.

Depuis de nombreuses années, on constate que la chimiothérapie, en plus d’avoir des conséquences souvent graves sur la santé physique et mentale des patients, progresse peu ou pas. Une réalité cruelle qui retentit fortement au CHU Sainte-Justine, puisque ce centre hospitalier prend en charge la majorité des enfants québécois atteints du cancer.

Votre soutien à la campagne Plus mieux guérir a permis de faire un grand pas vers l’atteinte de cet idéal ultime où tous les enfants atteints du cancer pourraient être guéris en misant sur l’oncologie pédiatrique, l’immunologie et l’oncologie psychosociale.

Cet espoir d’une guérison complète nous anime aussi pour les enfants qui souffrent de maladies auto-immunes et d’allergies alimentaires.

Grâce à votre appui à Plus mieux guérir, le CHU Sainte-Justine a consolidé sa position comme l’un des 10 meilleurs centres de soins et de recherche au monde en maladies immunitaires congénitales.

Grâce à votre mobilisation efficace, la clinique d’immunothérapie orale du CHU Sainte-Justine permet depuis peu à de nombreux enfants très allergiques du Québec de pouvoir enfin vivre libérés de la peur d’une réaction grave ou même fatale.

L’Unité de recherche
en immuno-hémato-oncologie Charles-Bruneau

Parce que le cancer demeure la principale cause de décès par maladie chez les enfants de moins de 14 ans, toute la famille de Sainte-Justine a répondu au cri du cœur lancé lors de la campagne Plus mieux guérir. Grâce à votre soutien, les découvertes se sont succédé à la vitesse grand V. Ainsi, le 18 mai 2017, nous avons fait un pas de plus en créant l’Unité de recherche en immuno-hémato-oncologie Charles-Bruneau.

Dans leurs travaux, les chercheurs, les étudiants et les cliniciens du CHU Sainte-Justine avaient amorcé une transformation en profondeur des traitements contre le cancer. Aujourd’hui, l’Unité Charles-Bruneau prend le relais et ouvre tout grand les voies de la thérapie ciblée, de l’immunothérapie et de l’oncologie psychosociale. On pousse donc l’oncologie pédiatrique vers la médecine de précision, concrétisant ainsi l’espoir d’offrir à chaque enfant atteint du cancer un traitement personnalisé, ciblé et peu traumatique.

L’Unité Charles-Bruneau consolide la position du CHU Sainte-Justine à titre de leader mondial en oncologie pédiatrique et maximise les avantages que lui procure son accès à une imposante masse critique. Elle permet aux hématologues, aux oncologues et aux immunologues de combiner leurs efforts afin d’entreprendre un nombre toujours croissant de protocoles de recherche. Durant les 30 dernières années, ces protocoles ont permis de faire passer le taux de guérison des enfants de 30 à 85 %. Grâce à cette nouvelle unité, nous pouvons enfin cibler les 15 % restants!

L’Unité Charles-Bruneau amène littéralement la recherche « au chevet du patient », tout en accélérant le rythme des découvertes et la mise au point de nouveaux traitements.

Grâce à vous, ce que nous espérons tous depuis si longtemps est en train de se produire.

 


L’oncologie pédiatrique à l’ère
de la génomique :
des thérapies ciblées
pour mieux guérir

Entre 15 et 20 % des enfants atteints du cancer résistent aux traitements. Ceux qui réagissent « bien » aux traitements traditionnels doivent, dans une proportion de 70 %, vivre à long terme avec de pénibles séquelles. Au cœur de ces cruels constats, il y a le plafonnement de la chimiothérapie, qui se produit tant dans les soins que dans la recherche.

La campagne Plus mieux guérir a fait de cet enjeu l’une de ses raisons d’être. Grâce à vous, cette mission s’est traduite entre autres par la création d’un Centre oncologique suprarégional, sous la direction du Dr Michel Duval et du Pr Daniel Sinnett, soutenus par une équipe surspécialisée et qui ont accès aux équipements les plus perfectionnés. Forts du leadership du CHU Sainte-Justine en génomique, les experts de ce centre pourront élaborer de nouveaux traitements et les mettre en place plus rapidement.

Le séquençage du génome permet d’identifier les biomarqueurs et les bases moléculaires de chaque cancer. Il permet aussi d’anticiper d’éventuelles résistances au traitement, de réduire les effets secondaires, les complications et les séquelles, et de trouver les molécules capables de détruire les cellules cancéreuses. Grâce au ciblage génétique, on peut détruire les cellules cancéreuses sans nuire aux cellules saines, réduisant ainsi les effets secondaires et les graves séquelles. 

Grâce à vous, nous sommes à l’aube d’une époque où il deviendra possible d’offrir à nos jeunes patients atteints de cancer un traitement beaucoup plus « doux » et plus précis. 

Amy, 2 ans, atteinte de leucémie, a eu son congé après plus de 200 jours d’hospitalisation et 97 doses de chimiothérapie.

Hamza, jeune patient du Centre de cancérologie du CHU Sainte-Justine.

Le Centre d’excellence
en oncologie psychosociale

Le cancer s’en prend tant au corps de l’enfant qu’à son esprit, en plus de causer trop souvent des blessures au cœur et à l’âme après la guérison. Voilà pourquoi, au CHU Sainte-Justine, nous nous préoccupons de la détresse émotionnelle que subissent les enfants atteints, les membres de leur famille et même le personnel soignant.

Pour que nos capacités d’entraide ne soient jamais à la traîne de notre niveau de raffinement technique, la campagne Plus mieux guérir a aussi accordé une place importante à la psycho-oncologie. Car la médecine, c’est aussi la première des sciences humaines.

Parce que vous avez compris que la guérison et la qualité de vie sont les deux faces de la même médaille, vous avez contribué à soutenir l’équipe de Serge Sultan dans la mise sur pied du Centre d’excellence en oncologie psychosociale du CHU Sainte-Justine.

Grâce à vous, cet expert poursuit des recherches visant à mieux percevoir les besoins et à développer les outils et les traitements appropriés pour étendre sa gamme de soins tout en assurant une prise en charge globale de l’enfant et en facilitant son retour à la vie normale.

En fait, nous avons un devoir de soutien envers les enfants, mais aussi envers les parents, les frères, les sœurs et les proches qui subissent les conséquences et les bouleversements de la maladie. Notre responsabilité s’étend au personnel soignant qui les accompagne dans cette longue et souvent pénible marche vers la guérison.

Orienter le système immunitaire pour traiter les maladies auto-immunes

À ce jour, il n’existe aucun traitement efficace pour venir à bout des troubles du système immunitaire, la deuxième cause en importance de maladies chroniques chez les enfants. Ces troubles prennent différents visages : maladies auto-immunes (sclérose en plaques, diabète de type 1, lupus, arthrite juvénile, maladie de Crohn, etc.), déficits immunitaires, allergies alimentaires et même certains cancers.

En général, les enfants qui souffrent d’un de ces troubles en seront atteints toute leur vie. Le CHU Sainte-Justine étant responsable des diagnostics et du traitement d’environ 70 % des cas de maladies infantiles graves, il va sans dire qu’il est urgent de faire progresser les connaissances et les traitements dans ce domaine.

Au moyen d’un recrutement stratégique échelonné sur plusieurs années et accéléré grâce à vos dons, l’équipe d’immunologie du CHU Sainte-Justine, sous la direction du Dr Elie Haddad, a pu consolider sa position de meneur dans sa quête visant à comprendre le système immunitaire et à l’influencer.

En affinant notre connaissance des causes de l’activation du système immunitaire, il devient en effet possible d’orienter son comportement, par exemple en le faisant s’attaquer aux cellules cancéreuses de la même manière qu’il s’en prendrait à un virus.

Des résultats spectaculaires ont déjà été atteints. Parmi ceux-ci, la découverte du moyen de guérir tous les patients atteints de la granulomatose septique chronique, qui rendait invincibles les microbes les plus communs.

Forte des avancées de la génomique, l’équipe du Dr Haddad s’apprête à passer de la stimulation contrôlée du système immunitaire à sa reprogrammation.


Une autre première : la clinique
d’immunothérapie orale
du CHU Sainte-Justine

L’allergie, qui se manifeste par une trop grande sensibilité à une ou à des substances précises, est un trouble immunitaire en forte progression, tant au sein de la population adulte que chez les enfants.

Au Québec, quelque 100 000 enfants sont touchés. C’est trois fois plus qu’il y a 10 ans! Malgré les efforts colossaux déployés par les familles et par le personnel scolaire pour empêcher tout contact avec des substances allergènes, le risque annuel de réaction allergique pour un enfant stagne à 15 %.

Pour y remédier, l’équipe d’allergologie des Drs Philippe Bégin et Anne Des Roches se penche depuis 2014 sur une approche thérapeutique novatrice : l’immunothérapie orale.

Quasi inexistante en Amérique du Nord, cette approche règle entièrement les problèmes allergiques dans 80 % des cas. Elle consiste à administrer sur plusieurs années des doses minimes de l’allergène en faisant croître progressivement les doses pour enrayer le mécanisme de défense immunitaire envers cet allergène, et ainsi, désensibiliser l’enfant.

Grâce à votre mobilisation pour contribuer au bien-être de ces enfants, le CHU Sainte-Justine a inauguré à la fin du mois d’août 2017 son service de traitement des allergies alimentaires par immunothérapie orale.

Le CHU Sainte-Justine devient donc le premier établissement hospitalier au Canada à démarrer un projet pilote de clinique pour traiter les allergies alimentaires graves chez les enfants en dehors du milieu de la recherche!

Ce projet pilote qu’est la clinique d’immunothérapie orale représente une innovation majeure dont les avantages sont inestimables pour nombre d’enfants atteints d’allergies alimentaires sévères et leur famille : une fois libérés de toute allergie alimentaire, leur vie changera radicalement!