Notre communauté mobilisée

Pour soutenir la Fondation CHU Sainte-Justine dans sa mission d’excellence, des centaines d’organisateurs bénévoles animés par la volonté ferme de faire la différence et des centaines de donateurs se mobilisent lors d’activités-bénéfice. Pendant ces évènements, le désir d’aider, le dévouement et l’espoir se donnent rendez-vous.

Appuyées à chaque étape par une équipe de la Fondation, ces personnes généreuses donnent vie et personnalité à des collectes de fonds essentielles.

Et parce que vous répondez présent chaque fois, les cinq dernières années ont été particulièrement remarquables. Ensemble, vous avez recueilli  près de 15 M$! Grâce à votre mobilisation, vous avez permis de nombreuses guérisons et des retours heureux à la vie normale. Vous avez même contribué à sauver des vies!

Au nom de la Fondation et en celui des mères et des enfants de Sainte-Justine, merci!

Curling pour les enfants

Un engagement grand
comme l’amour d’un père

En 1996, Jessica Sears subit une délicate intervention chirurgicale au cerveau au CHU Sainte-Justine. L’opération est un succès! Jessica grandit sans séquelle et est maintenant une jeune femme épanouie et rayonnante.

Au lendemain de ces émotions fortes, son père, Robert Sears, estime « avoir une dette à vie  » envers le centre hospitalier qui a sauvé sa fille et décide de se dédier cœur et âme à la cause.

Depuis 20 ans, ce grand leader parvient à mobiliser plus de 700 bénévoles qui organisent des tournois-bénéfice de curling partout à travers le Québec. Avec le temps, Curling pour les enfants a recueilli plus de 2,5 M$ qui sont divisés également entre les deux centres hospitaliers pédiatriques de Montréal. Ces sommes sont consacrées à l’achat d’équipements de haute technologie.

Ainsi, en 2016, l’engagement de Curling pour les enfants a fait du CHU Sainte-Justine  le premier hôpital pédiatrique canadien à se procurer un laser neurochirurgical guidé par imagerie de résonance magnétique (IRM). Cet appareil permet d’opérer des enfants souffrant d’épilepsie grave ou présentant des tumeurs difficilement accessibles par la chirurgie conventionnelle.

Ce brillant exemple prouve que l’inlassable détermination de Robert Sears et de ses alliés permet d’offrir le meilleur de la médecine pédiatrique aux enfants, pour qu’un nombre toujours plus grand d’entre eux puisse aspirer à un avenir en santé.

Merci, merci, merci!


La collecte de fonds ByeByeAllergies

Mission accomplie! 

Le groupe ByeByeAllergies a accompli un véritable tour de force en réussissant à réunir de nombreux parents engagés et touchés de très près par les allergies alimentaires. 

En deux ans seulement, ce groupe de parents dévoués, avec le soutien d’autres donateurs de la Fondation CHU Sainte-Justine, a amassé plus de 1,1 M$ pour réaliser le rêve de nombreux enfants qui souffrent d’allergies sévères et leurs parents : permettre au CHU Sainte-Justine de mettre sur pied une clinique de traitement des allergies alimentaires par l’immunothérapie orale. Une première en dehors du contexte de la recherche au Québec!

Un nouvel horizon sans allergies s’ouvre maintenant pour des centaines d’enfants du Québec comme Nathan, allergique au lait depuis la naissance. Ce jeune fait partie des dizaines d’enfants qui ont participé aux recherches en immunothérapie des Drs Philippe Bégin et Anne Des Roches.

Les résultats obtenus sont incroyables, car la désensibilisation progressive permet de résoudre définitivement les allergies. Vous avez bien lu : on parle bien de gué-ri-son! Nathan salive déjà à l’idée de manger du fromage. « De la poutine et de la lasagne! », précise-t-il.

Nous désirons exprimer toute notre reconnaissance à ces parents déterminés et à nos généreux donateurs. Merci d’offrir aux enfants allergiques l’espoir de ne plus avoir peur de manger ou à leurs parents de pouvoir cuisiner sans se soucier des allergies! 

Le Gala de Talia

Quand le bonheur se fait force et courage

Carla Chirinian et Alex Vahe Nahabedian sont les fiers parents de Talia, une jeune femme merveilleuse née avec une forme très grave de tétralogie de Fallot, une malformation cardiaque fréquente chez l’enfant.

Dès sa naissance, Talia s’impose en véritable guerrière. Après deux interventions cardiaques à l’âge d’à peine une semaine, elle passera la première année de sa vie avec un taux d’oxygénation sanguin de seulement 75 %. Les dommages sur son développement cognitif sont inévitables…

Pourtant, même après trois opérations à cœur ouvert, la pétillante Talia fait mentir toutes les prédictions. Elle progresse bien et, maintenant âgée de 15 ans, elle visite de moins en moins souvent le CHU Sainte-Justine. Coquine et rieuse comme pas une, ses parents puisent leur force dans son bonheur. « Regardez-la être si heureuse, nous dit sa mère.  Je vais m’asseoir et pleurer autour d’elle? Jamais! »

Depuis 2013, ses parents et certains de leurs amis organisent tous les deux ans le Gala de Talia, au profit de la Clinique d’investigation neuro-cardiaque de la Dre Nancy Poirier, chirurgienne cardiaque, et du Dr Lionel Carmant, neurologue.

En trois galas seulement, près de 240 000 $ leur ont été remis pour aider les enfants qui sont atteints d’une cardiopathie congénitale complexe susceptible d’affecter aussi leur développement neurologique.

Au nom de ces enfants, chers Talia, Carla et Alex, nous tenons à vous dire toute notre admiration et notre reconnaissance, et à vous remercier du fond du cœur!

« Regardez-la être si heureuse, nous dit la mère de Talia, Carla Chirinian. Je vais m’asseoir et pleurer autour d’elle? Jamais! »

Femmes de tête,
femmes de chœur

Un tour de chant qui devient
un tour de force!

Le 30 novembre 2015, le jeune Christopher, traité au Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME), a ébloui une salle comble au Parquet du Centre CDP Capital avec son interprétation de Blue Christmas. Il faisait alors partie d’un groupe d’enfants du CRME qui prenait part au concert de lancement d’un album de Noël bien spécial.

Baptisée Du fond du chœur, cette compilation de chants de Noël réunissait sur disque les voix d’une cinquantaine de femmes d’affaires de Montréal. Cet album et le concert du 30 novembre faisaient partie du projet Femmes de tête, femmes de chœur, une activité-bénéfice dont les profits étaient versés à la Fondation Mélio du CRME et à la Fondation CHU Sainte-Justine.

Mis sur pied par Annie Lemieux et la chanteuse Judith Bérard et piloté par Catherine Sévigny, alors directrice de la Fondation Mélio, ce projet a été inspiré de l’expérience Chantez pour Sainte-Justine avec Céline Dion, un grand concours de chant chorale lancé en 2014 dans le cadre de la campagne majeure Plus mieux guérir

Grâce à ces femmes de tête qui ont laissé « chanter » leur cœur, plus de 175 000 $ ont été amassés pour les enfants du CHU Sainte-Justine et de son Centre de réadaptation Marie Enfant, dépassant largement leur objectif, qui était de 150 000 $!

Merci à ces grandes dames qui nous ont prouvé que la générosité vient d’abord du « chœur »!